The Foals Holy Fire

image

C’est très étrange j’écoute leur nouvel album en boucle depuis une semaine, mais j’ai beaucoup de mal à mettre des mots dessus. Serais-je hypnotisé par ces gars là ? C’est vrai que cette voix.. Ouf il pourrait très bien nous dire « je vais compter jusqu’à 10, vous n’entendez plus que ma voix,… »  Ils nous rajoutent dessus quelques nappes au piano/synthé sur les morceaux calmes comme Moon, et on est perdu.

Revenons sur terre, cet album n’est pas calme, hormis quelques balades, tous les éléments sont là pour donner la pêche, pour hocher de la tête en tapant du pied.

Des breaks, du rythme basique et entêtant, tout est produit au millimètre -peut être d’ailleurs un peu trop-. On les imagine, bien rangés derrière leur instruments. Costard cravate, avec le flegme anglais.
Pourtant ça se veut dansant, je dirai même disco sur My Number par exemple.

Il est difficile de comprendre, de tirer une ligne directrice de cet album. Et mon avis final n’est pas vraiment tranché. J’aime beaucoup, je l’écoute en boucle, mais en même temps c’est de la pop/indie anglaise. Sans plus, sans moins. Ça s’écoute très bien mais ça ne sera pas le disque qu’on va passer à un ami en lui disant « tu vas voir c’est trrroooopp bien »
Je le garde dans un coin, il m’accompagnera un petit moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>