Archives pour l'étiquette folk

Fauve-Album1 (1)

Fauve, intelligent, moderne, hypnotique

Fauve-Album1 (1)Fauve, un collectif dont on a en entendu parlé en long et en large il y a quelques mois. Mais je n’avais pas écouté attentivement, pas vraiment avec grand intérêt.

Récemment plongée dans leur mini album de 6 titres. Une claque. C’est simple, percutant, hypnotique. C’est parfois touchant, réfractaire… Je crois que je pourrais en trouver 50 des adjectifs…

La voix est urgente, elle court. Symbolique d’une vie urbaine courant après le temps ? C’est vrai que les thèmes sont largement classiques et écumés, amour, la vie, la mort. Mais cette façon de déclamer son texte comme si il était toujours à bout de souffle ajoute une force a chaque strophe. Malgré certains textes parfois un peu moyen -et oui car on compare à d’autres slam..- cet mini album vaut le détour!

Je pensais écouter cet album et en conclure très vite que c’était juste un effet buzz, et bien on est bien loin de tout cela, je vous conseille vivement les titres Blizzard et Nuits Fauves.


Deezer Session with FAUVE – Live @ Deezer par deezer

Black Session de Tom McRae

Rediffusion récente de la black session de Tom mcrae datée de 2005. Très bonne idée!

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Et c’est pour moi toujours le même amour. Une voix qui porte tout le reste.

Voix qu’on sent tout en retenue, en tristesse peut être? Mais sans qu’on l’explique elle prend aux tripes. Mais qu’est ce qu’a pu vivre ce garçon pour transcrire dans son chant autant? En tous les cas il sait nous emmener avec lui!

Musique assez minimaliste pour supporter sans enfouir cette folk qui semble flotter à des kilomètres, là haut dans les nuages. C’est doux, dans l’emotion, et cela ne s’explique pas plus. Ça s’ecoute au calme, au casque et on y plonge.

Bon voyage !

Local Natives, écouter leur black session

simple partage de cette excellente session qui avait lieu en janvier dernier.

En savoir plus:

http://www.soul-kitchen.fr/10486-local-natives-black-session-pour-france-inter
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/cestlenoir/
http://www.le-hiboo.com/20551-hiboo-dlive-local-natives (excellente session acoustique à voir!!)

copyright photos: Robin – tous droits réservés

Boutiques Sonores Xmas acoustic session

Un samedi de décembre, peu avant Noël, un fleuriste, du grogg et de la folk chaleureuse. Cette session méritait bien le nom de Xmas Acoustic Party. Tous avaient un peu froid, est-ce pour les plantes? Peut être… Mais on accueil avec bonheur ce grogg parfaitement dosé. Continuer la lecture

Lisa Li-Lund et Orouni en concert intimiste

20091107-_MG_0194Rendez vous dans un bel appartement du 18 ème arrondissement pour ce concert privé de Orouni et Lisa Li-Lund. On attend avec impatience d’écouter la soeur d‘Herman Düne, mais première partie avec Orouni. Continuer la lecture

Be My Weapon, suite de Swell?

20091102-_MG_0142Ce soir là, après The Sleeping Years et The Two(cf post précédent), show de Be My Weapon toute en force et en finesse. Extirpé de Swell le chanteur semble prendre un virage plus rock avec une batterie plus présente et moins de sons électroniques.

Continuer la lecture

The Sleeping Years, folk a la Maroquinerie

20091102-_MG_0126Un soir de début novembre, dans cette Maroquinerie bien chaude comme souvent, entrée en matière avec le groupe The Two ( oui en plus ils sont deux c’est dingue, non?) un beau petit couple de scène. Lui à la guitare, elle uniquement au chant. Un petit set de première partie, court. Il dégage une douceur de cette voix, une tendresse qu’on sent. On attend une suite, comme un début qui enfanterait quelque chose de plus abouti. A suivre! Continuer la lecture

Bon Iver, concert at The Riverside, 10/11/09

Crédit photos: Robert Gil(photosconcert.com)

Il y a des artistes qu’on n’imagine pas spécialement se transcender sur scène, où l’album studio semble trop parfait pour qu’un live puisse être intéressant. Mais Bon Iver, se détache clairement de cette catégorie, et je ne résiste pas a vous faire partager son dernier concert dans sa formation actuelle. Son album studio semblait bien parfait, trop presque.

Continuer la lecture

Sol y flor, concerts acoustiques chez un fleuriste

20090919-_MG_1300.jpg

Chez un fleuriste, des musiciens d’horizons différents, un ambiance pas comme les autres!

On débute par ces 3 gars, du groupe Twi the Humble Feather. Au milieu de la pièce, les guitares en main, leur matériel électronique sur cette petite table et le public qui s’installe tout autour. Découverte alors de leur musique pas comme les autres, un style assez indescriptible au premier abord. Une espèce d’harmonie acoustique. Il joue merveilleusement bien de la guitare acoustique. Mais ce qui fait leur force c’est leur voix.
Ils enchainent leur morceaux, et même les mouvements, et oui comme un concert classique. Un super jeu de guitare donc, très technique que je ne saurais décrire. Et des effets de voix, l’un souffle, l’autre chante et tout cela en parfaite harmonie.

Continuer la lecture

Emilia Torrini – Me And Armani: Du folk, mais bien plus

 51hl6nQVYrL._SL500_AA240_.jpg Ça commence comme du folk vu et revu. Une voix certes très jolie, sensuelle, mais sans rien de plus qu’une Norah Jones. Même si la comparaison est flatteuse on se demande ce qu’on peut bien trouver de neuf à se mettre dans les oreilles avec cet album.

Mais puisque les critiques que j’ai pu lire était nettement plus enthousiastes que cette première impression, je continue mon écoute. Et l’accroche très reggae du deuxième titre fait carrément changer d’avis. Une mélodie très douce, un rythme chaloupé qui semble sortir comme toutes ces ballades reggae dont ne sait quelle île exotique. Une voix féminine suave pour continuer ce petit voyage. On a déjà complètement oublié le premier morceau!

La suite est assez inégale en terme de style. Certains morceaux restent dans une lignée folk très acoustique, une guitare comme seul support à cette voix qui semble si fragile. Pas de fioriture atmosphérique qui auraient pu gâcher ces mélodies. Mais certains titres sortent rapidement du lot.

On croit même apercevoir le fantôme d’une björk égarée dans du folk sur le morceau heard it all before. Formidable!

Mais c’est sur le morceau jungle drum que j’ai vraiment eu envie d’écrire cet article. Dans un style beaucoup plus rythmé, tranchant un poil avec le reste de l’album, curieusement ce titre trouve saplace. Indescriptible dans son style, très court(à peine plus de 2 min), cela reste un sacré titre à écouter encore et encore!

Le morceau gun un poil électrique arrive à conserver un style très folk avec une basse électrique comme support mélodique, chapeau! Il serait peut être plutôt à ranger dans la catégorie du trip hop de tricky par exemple, on s’éloigne du folk et alors!

On finit notre voyage avec trois morceaux calmes et envoutants. Une petite déception sur dead duck, sorte de titre à la limite de la bidouille à la Radiohead mais sans ce petit plus qui me fait craquer sur nos gars d’Oxford. Tous les styles ne peuvent aller à notre jeune Emiliana! Ce petit calme de fin parcours de parcours nous ramènera à bon port après ce très sympathique voyage.

Ce patchwork folk et féminin reste pour moi une pièce à ranger en bonne place dans une discothèque.

http://www.emilianatorrini.com/

http://www.myspace.com/emilianatorrini