Archives pour l'étiquette pop

Other lives – Rituals voyage electro

500x500Je me suis précipité sur l’écoute de leur album Rituals quand j’ai entendu leur session acoustique sur Ouifm la semaine dernière et l’animateur qui les compare à Radiohead.

Radiohead évidemment. Une voix haut perchée, très douce, qui nous enveloppe. Un sens de la mélodie. Une sonorité qui se rapproche du Radiohead de l’époque Kid A et Amnesiac.

Pas seulement. On pense rapidement à Yeasayer à cette façon de manier les percussions, presque tribale.

Ce nouvel opus est beaucoup plus électro, beaucoup plus hypnotique. Ils veulent nous emmener en voyage, des nappes électro qui portent, une guitare mélodique, un chant bienfaisant. On s’y blottit, on se love en écoutant ces chansons, comme un bon feu en hiver.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Je vous laisse apprécier cette session acoustique, car même sortis de leur sonorités électro très présentes dans ce dernier album, on se laisse porter par les sensations. Mélancolie, grandeur, émotions.

blast1

The Ghost of a Saber Tooth Tiger

blast1Quand on s’appelle Lennon, que l’on est « fils de », évidemment on est attendu au tournant. Et pour achever cette attente, il s’entoure de Charlotte Kemp, mannequin. Avouez que l’ensemble sur le papier inquiète du résultat possible…

Oui, car mettre une mannequin dans un groupe, qui plus est à la basse est plutôt original et osé. Le public de rock en Seine la bien compris, tous les yeux étaient tournés vers elle. Sexy la bassiste, ça oui, cela ne fait aucun doute !

Passé cette introduction, on est séduit par ce groupe au nom imprononçable, et qu’il va être difficile de se rappeler. Un savant mélange de douceur de la bassiste (au chant parfois) et de virilité de Lennon junior.

J’aime, si vous aimez le rock simple, posé et malgré tout « intelligent », foncez écouter cet album.

Leur concert à rock en seine:

Photo: http://theghostofasabertoothtiger.com

Les autres concerts de rock en seine: http://culturebox.francetvinfo.fr/festivals/rock-en-seine/lives

Yodelice, Cardoid

Yodelice, un groupe qui porte bien son nom!
J’étais volontairement passé à côté de leur premier album, un peu trop « simple » ou trop connu. Mais ce cardoid est une petite merveille.

Ce qui frappe c’est la tonne d’influences qu’on y trouve. Du rock progressif, acoustique limite country, des sonorités orientales et des morceaux plus pop sont au pogramme. Mais etrangement tout reste formidablement cohérent.

Sur le titre More Than Meets the eyeOn y retrouve par exemple de la guitare à la chris isaack

La raison qui m’a fait craquer pour cet artiste est la fantastique vidéo diffusée par le hiboo:

A voir : http://www.le-hiboo.com/26470-hiboo-dlive-yodelice-reboot-part-i

Courrez y jeter vos oreilles!

Cocorosie, un vrai tableau musical

La musique des cocorosie pourrait arborer de multiples qualificatifs. Mais ce qu’il m’en reste c’est qu’elle ne laisse pas indifférent. Dans un sens ou dans l’autre, on aime ou on déteste.

Depuis leurs débuts, ils nous proposent plus que de la musique, un univers.

En écoutant ces sons, cette ambiance, des tas d’images oniriques nous viennent en tête. A chaque écoute, c’est comme un nouveau tableau qui se dessine dans notre esprit.

Deux sœurs, l’une la voix enfantine, innocente, l’autre adulte, lyrique. Elles se répondent. Comme une discussion surréelle entre deux anges.

Pour accompagner ces voix, un bazar de sons, tantôt électronique, tantôt récupèrés d’une brocante ( vieux jouets par exemple ), ou plus raisonnablement un piano de toute beauté.
Cocorosie – Candyland by ylukonina
Oui c’est « beau » – mot qui veut pas dire grand chose- mais surtout esthétique, et oui de la musique esthétique! On est hapé dans leur monde, dans leur maison de mes rêves ( titre de leur précédent album).

Cette approche réellement artistique de la musique est impressionnante, elles parcourent un univers musical tellement vaste que l’on ne saurait le décrire. Tantôt limite r’nb, tantôt oriental, voire même parfois électro expérimental.
Cocorosie – lemonade by Pias France

Soit on passe a côté de leur univers, et on déteste ce qu’ils font, on ne comprends pas. Mais si on fait l’effort d’écouter leurs albums, au casque, dans un endroit isolé, on y découvre la porte de notre propres rêves, comme si la musique pouvait être d’un seul coup personnelle, rien que pour nous.

Plongez y, et n’ayez pas peur d’y croiser vos propres anges et démons.

Ma selection de la semaine: Roken is Dodelijk

Fumer tue! Non ce billet n’est pas une propagande anti tabac. Fumer tue est la traduction de roken is dodelijk en néerlandais. On imagine bien le choix du nom de ce groupe, en fin de soirée autour d’une table ou repose un paquet de cigarette… Ou plus simplement ils militent contre le tabac et c’est très bien!

Bref, revenons à nos moutons! Ce groupe lillois commence a se faire connaitre, un festival à Paris il y a quelques mois, un concert a Dijon cet été et pour finir un passage a rock en seine fin aout.

Il y a du monde sur scène, 6 ou 7, très masculin, a part une fille au clavier, qui attire d’ailleurs pas mal les regards -y compris dans le groupe- . Ils nous servent de la musique remplie, des belles harmonies. On repère par ci par là des influences années 80 sur les sonorités au clavier.

Ils chantent en anglais, ça devient un peu trop classique, et dur de trouver un groupe français qui chante français. Mais ils le font bien. Le chanteur le fait très bien.

Le chanteur, parlons en. Un grand et beau mec ( qu’on m’a dit ). Il en impose, et sait même danser ( … Un peu … ) mais surtout il vit sa musique. Une voix profonde soutenue parfois par son accolyte féminine. Dans l’allure il me fait penser au chanteur des. tindersticks, en moins ténébreux.

Oui car leur musique est plutôt légère, estivale. Ça sonne frais. Agréable. Mais parfois aussi très envolé et prenant, on s’y plonge volontiers.

Il n’y a pour le moment qu’un EP disponible nommé « RIP » ( pour ceux qui ne connaisse pas cela est toujours dans la même thématique, rip= Rest In Peace », que l’on lit sur les tombes). Un album serait en préparation.


Roken is dodelijk Live Marmite @ Nouveau Casino Paris
envoyé par chmas. – Regardez d'autres vidéos de musique.

A écouter ici: http://www.myspace.com/rokenisdodelijk

Roken is Dodelijk – The Tribe (Of The Invincibles) from Ziknation on Vimeo.

Photos de leur passage a Dijon dans me cadre du festival les jeudi de la voix.

http://bastien.tribuleblanc.com/Roken%20is%20Dodelijk%20%40%20Hotel%20de%20Vogue,%20Dijon/

Arcade Fire: surburbs, pour l’amour du rock!

Si vous étiez passé a côté, il est temps de vous rattraper et filer écouter le dernier album des Arcade Fire.

Voilà un moment qu’il tourne en boucle sur mon lecteur mp3, que mon YouTube se retrouve a chercher arcade fire toute la journée, que je lis de nombreuses critiques toutes les plus enthousiastes les unes que les autres. Mais par quel bout prendre cet album pour en parler?

Historiquement? C’est leur troisième, après un superbe premier essai, un deuxième plus sombre. Celui là sonne comme un album plus posé, encore plus mature.

Emotionnellement? Regardez cette superbe vidéos de Ready To Start! On y plonge sans hésitation! Et leur influences années 80 sur certaines sonorités ou voix eclatent en morceaux!

Meticuleusement? Leur album est construit, pas question de l’écouter en vrac, tantôt bien plus rapide ( comme sur Empty Rooms) ou plus dans leur rythme habituel sur ce titre « rococo » de toute beauté.

Arcade Fire – Rococo by arimyg

Artistiquement? Oui car je crois qu’on peut les appeler des artistes. Pas du tout de vague abstraction, mais plutôt du rococo ( oui comme le titre, c’était facile ). Une musique où ils remplissent chaque coin. On fait le tour de la question, on reste pas sur notre faim avec un titre. Ils sont tous parfaitement orchestrés, les mélodies et les instruments un peu en retraits mais qui donnent la dimension.

Arcade Fire – The Suburbs by meanwhileinaustin

Comme le disent les critiques « pour l’amour du rock« , car c’est peut être bien une lettre d’amour au rock…

Je vous laisse vous y plonger…

Ma sélection de la semaine: Hit By Moscow

Aujourd’hui je vais vous conseiller un groupe moins connu. Ce sont des dijonnais, et j’ai eu l’occasion de discuter avec certains. Vous allez me dire que mon jugement sera subjectif, Mais tant pis, après tout la musique ça ne peut être que subjectif!

Hit by Moscow, regroupant des membres de Jaromil, n’a pour le moment qu’un maxi dispo. Mais on en demande déjà plus!

De la pop qui vole parfois assez haut, mais les gars nous font retomber durement sur terre à coup de basse/batterie et gros Riff de guitare. C’est carré, efficace. Des rythmiques répétitives, presque entêtantes, on rentre dans cet univers avec plaisir. Tout cela dans un ensemble assez diversifié de la pop électronique qui me fait penser a Air, à de la pop plus classique.

Pour les avoir vu 2 fois sur scène, je peux dire qu’ils assurent. Et le public en redemande, jeune groupe oblige, le set reste bien trop court à notre goût. Leur mélodies rentrent dans la tête et n’en ressortent pas!

Pour écouter un extrait de ce maxi éponyme, c’est juste la: http://www.myspace.com/hitbymoscow

Hit By Moscow – Call the Police (Extrait de EP « Hit By Moscow ») by lesboutiquessonores

A quand la suite?

Photos de leur concert à l’hotel de vogüe à Dijon:

Ma sélection de la semaine : Band of Horses – Infinite Arms

Band Of Horses, un groupe qui sent l’Amérique jusqu’au bout des ongles. De belles mélodies, assez atmosphériques. On imaginerait bien certaines ballades sur un film américain au moment des retrouvailles, séparations, réussite du héros, mort du méchant ( au choix )

Sur plusieurs titres je pense inévitablement à Nada Surf. C’est simple, c’est efficace, tout comme Nada Surf.

Certes ils n’ont pas réinventés la pop/rock, et alors? Il y a ce je-ne-sais-quoi qui me fait revenir sur cet album. Cette pop, sa simplicité d’écoute, où on s’y plonge volontiers, fait du bien.

Pour écouter:

Yeasayer, une valeur sûre pour ce debut d’année

La musique de Yeasayer nous remplit. Complexe et envoutante, il en devient impossible de s’en détacher une fois qu’on a mis nos oreilles dessus.

Ils ont seulement un album ( et un deuxième en préparation) à leur actif, et pourtant on sent une maturité étonnante dans leurs titres. Ils utilisent instruments classiques et boites électroniques. Une voix plutôt haute, tout est en place parfaitement. Ca serait même parfois trop parfait, pas une faille. C’est presque frustrant de ne pas trouver où ils pourraient faire mieux. Frustrant de ne pas trouver de défauts.

Dans leur premier album All Hour Cymbals on naviguent dans des sonorités parfois presque orientales, souvent psyché, a la limite même du chant d’incantation. C’est vrai qu’on peut écouter religieusement ces chansons. A écouter d’ailleurs de préférence au casque tellement ils utilisent la stéréo et les samples finement placés.

Le single Ambling Alp de leur prochain album ( prévu en février avec un concert en mars à Paris) est vraiment prometteur. Dans un sens un poil plus abordable, une melodie à toute épreuve qui rentre dans la tête. Un rythme parfois presque reggae, qui donne envie de bouger! Et toujours une musique remplie, complète et complexe. On attend forcément ce prochain album avec grande impatience!

Découvrez la playlist yeasayer avec Yeasayer

A ne pas rater le clip de ce titre Ambling Alp qui est carrément psychédélique, hallucinogène, perturbant. Mais surtout qui représente bien leur musique pour son côté un peu angoissant, angoissant car complet, a s’y perdre.

Et enfin au vu des vidéos live trouvées sur le net a ne pas rater en concert.

Le dernier single est téléchargeable gratuitement ici : http://www.amblingalp.com/ ( il suffit de laisser son Email)

A voir sur le net:

http://www.myspace.com/yeasayer
http://www.blogotheque.net/+-Yeasayer-+